Mon enfant peut-il être mon ami ? (Partie 1)

Il existe comme une séparation tacite et culturellement répandue entre le monde des adultes et celui des enfants au point que, comme le déplore la philosophe Michel Onfray, il semble dysfonctionnel que certaines personnes semblent amies avec leurs/des enfants. Mais cela constitue-t-il vraiment un problème ? Quelles conséquences ce sentiment amical peut-il avoir sur la relation ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Rejoignez-nous et recevez les dernières informations de l'Université Vivante

Votre inscription a bien été prise en compte